Médecine alternative – Médecine complémentaire

Médecine alternative: Quels sont les traitements couverts par l'assurance maladie?

Les termes médecine alternative et médecine complémentaire désignent des méthodes de traitement qui n'appartiennent pas à la médecine conventionnelle. Il s'agit notamment de remèdes naturels ou de la médecine traditionnelle chinoise. Certains services dans le domaine de la médecine alternative sont couverts par l'assurance maladie de base. Toutefois, les traitements doivent être effectués par des prestataires de services agréés par la caisse d'assurance maladie.

Comparer les caisses d'assurance maladie 2020

Souhaitez-vous économiser sur les primes ? Vous trouverez ici toutes les primes pour le changement de caisses d'assurance maladie

Quelles mesures de médecine complémentaire paie l'assurance de base?

Des méthodes médicales complémentaires sont souvent utilisées pour compléter la médecine conventionnelle. De nombreuses personnes assurées apprécient les traitements et les médecines alternatives, car elles sont considérées comme plus douces que la médecine conventionnelle. Depuis 2017, l'assurance-maladie obligatoire en Suisse couvre cinq méthodes alternatives de traitement médical. Ce sont:

  • Homéopathie : la devise de l'homéopathie est " ce qui est semblable est combattu par quelque chose de semblable". Les patients reçoivent pour le traitement une teinture mère avec des principes actifs hautement dilués. La prétendue vise à accroître l'efficacité du médicament.
  • Médecine traditionnelle chinoise (MTC): La tradition médicale chinoise, vieille de plusieurs siècles, est basée sur des méthodes de traitement telles que l'acupuncture, les massages, les exercices et les régimes spéciaux.
  • Médecine anthroposophique : La médecine anthroposophique ne considère pas un seul tableau clinique, mais l'être humain dans son ensemble. L'accent est mis sur une relation étroite médecin-patient.
  • Thérapie neuronale : Les anesthésiques locaux sont utilisés pour influencer le système nerveux végétatif et soulager les maladies sur la partie du corps concernée.
  • Phytothérapie : La phytothérapie utilise exclusivement des plantes et leurs principes actifs comme remèdes. Contrairement au traitement homéopathique, la substance active n'est pas fortement diluée.


Conditions préalables de prise en charge

Les caisses d'assurance-maladie prennent en charge les frais d'un traitement médical alternatif s'il est effectué par des médecins spécialistes qui peuvent apporter la preuve d'une formation continue pour la méthode thérapeutique choisie. Les naturopathes ne font pas partie des prestataires agréés par les caisses d'assurance maladie.

Dans le domaine de la médecine complémentaire, les coûts des médicaments sont couverts proportionnellement par l'assurance de base, moins la participation aux coûts. Les médicaments publiés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans sa liste de spécialités sont remboursés. Il s'agit notamment de préparations homéopathiques, de divers médicaments naturels et de médicaments anthroposophiques.

Une assurance complémentaire pour la médecine alternative en vaut-elle la peine ?

Bien que les caisses d'assurance maladie aient élargi leurs prestations dans le domaine de la médecine alternative, il peut être intéressant de souscrire une assurance complémentaire. Avec une bonne assurance complémentaire, vous pouvez avoir recours à des traitements médicaux complémentaires, que vous devrez payer vous-même dans l'assurance de base. De plus, vous pouvez également être traité par un naturopathe.

Si vous attachez une grande importance à la médecine alternative et recherchez une assurance complémentaire appropriée, nous serons heureux de vous aider. Comparez les différentes assurances complémentaires et trouvez une offre adaptée à vos besoins.

(18 Évaluations, Satisfaction: 4.56 A partir de 5)
CALCULALEUR DE PRIMES

primes de caisses d'assurance maladie comparer 2020

maintenant gratuitement comparer Pour calculateur de primes
X